Qui

Qui a besoin d'un Vizzzz ?

Tous ceux qui souhaitent travailler la position aéro à vélo sont concernés. En effet, le triathlète ou le cycliste de compétition en contre la montre utilise le miroir Vizzzz pour apprendre à garder la tête baissée et gagner de précieux watts ! Lire la suite ci-dessous ...

Travailler la position aéro à vélo

Effectivement, en cyclisme de compétition, être capable de conserver longtemps une position parfaitement aérodynamique est un facteur clé de succès très important ! Tous les triathlètes en rêvent ! Alors oui, travailler la position aéro à vélo est primordial, et le miroir Vizzzz est l'outil adapté.

Travailler la position aéro en triathlon

Pour gagner en efficacité, le triathlète pense toujours au poids du vélo, à son propre poids, à son entrainement en puissance et en vélocié. Mais il pense plus  rarement au travail de sa position sur le vélo. Le miroir Vizzzz est un accessoire indispensable à ce travail du triathlète. Même si le Vizzzz n'est pas utilisé sur courses, il permet de s'aclimater à la position aérodynamique parfaite à l'entrainement. Par conséquent, en course, le triathlète gardera cette position. Certes en relevant parfois la tête, mais bien moins souvent que si il n'avait pas travaillé avec Vizzzz.

Les triathlètes ne sont pas les seuls sportifs concernés. En effet, on peut penser que tous les athlètes utilsant un vélo en individuel peuvent trouver un intérêt au produit. Evidemment, les coureurs en peloton sont exclus de la cible. Rouler en peloton avec un miroir aéro n'a aucun sens, et c'est même très dangereux !

Travail de la position aérodynamique avec Vizzzz Positionnement aérodynamique en triathlon

La position aéro pour la santé

En effet on peut aborder ce sujet sensible chez le cycliste de contre la montre. La position aéro classique force le cycliste à creuser la nuque. S'en suivent fréquemment des douleurs cervicales. De fait, en y réfléchissant bien, un cycliste amateur pourra utiliser le miroir non pas pour être plus performant, mais pour reposer sa nuque. En effet, il n'est pas nécessaire de coller son visage au prisme pour voir devant. On peut tout à fait rester à distance, et voir devant. La position n'est certes pas aérodynamique, en recherche de vitesse, mais elle est confortable, car la tête est légèrement penchée. C'est un confort non négligable pour le cycliste amateur ou âgé qui souhaite garder les mains sur son guidon de course, sans avoir à creuser la nuque.

Comment se servir du Vizzzz, où et quand ?

Il vous faudra un prolongateur de guidon pour fixer l'appareil, ce qu'on appelle communément un " guidon de triathlète ". Une fois fixé, le cycliste va s'entrainer à baisser la tête sur des parcours rectilignes et plats. L'utilisation sur routes sinueuses n'est pas recommandée, plutôt contre productive ! De même que l'utilisation risque aussi d'être contre productive en compétition. il faut privilégier le travail à l'entrainement, qui de toute façon sera payant en compétition !

Nombre d'avis sur cette rubrique : 1